Gestion des actifs immatériels dans les industries culturelles et créatives [Recurs electrònic] / Akoya Consulting

Akoya Consulting.
Online resources: E-link Summary: Les industries culturelles et créatives -longtemps considérées comme marginales- suscitent depuis un peu plus d’une décennie une attention particulière. Ces industries sont amenées à prendre une place croissante dans notre économie ; il semble ainsi primordial d’en avoir une connaissance précise afin d’en favoriser le développement. Comme dans tous les secteurs, le capital financier reste une composante importante dans les activités culturelles et créatives. Mais les différentes étapes de la chaîne de valeur ne sauraient exister sans l’intervention d’actifs complémentaires tout aussi nécessaires: les actifs immatériels. Le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie (la DGCIS) et le ministère de la Culture et de la Communication (le DEPS) ont ainsi lancé, dans le cadre du Pipame, une étude prospective, confiée au cabinet AKOYA Consulting, sur la gestion des actifs immatériels dans les industries culturelles et créatives. Cette étude a pour but d’apporter des éclairages sur ces industries en évaluant l’avancée des industries culturelles et créatives dans la gestion de leurs actifs immatériels, en diffusant le sujet du capital immatériel auprès des acteurs de ces secteurs, en évaluant les forces et points d’amélioration potentiels du cadre réglementaire, et enfin en formulant des recommandations à destination des pouvoirs publics et des entreprises afin d’améliorer leur croissance et leur compétitivité. L’étude s’intéresse à trois secteurs représentatifs, l’architecture, le design textile et le jeu vidéo, en extrait les meilleures pratiques, et examine dans quelle mesure elles peuvent être étendues aux autres secteurs des industries culturelles et créatives. (Font: Editor)
Tags from this library: No tags from this library for this title.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Item type Current location Collection Call number Copy number Status Date due Barcode
e-Book CERC
Repositori digital
Repositori Digital E-12_0182.pdf 1 Available 1200120182

Les industries culturelles et créatives -longtemps considérées comme marginales- suscitent depuis un peu plus d’une décennie une attention particulière. Ces industries sont amenées à prendre une place croissante dans notre économie ; il semble ainsi primordial d’en avoir une connaissance précise afin d’en favoriser le développement. Comme dans tous les secteurs, le capital financier reste une composante importante dans les activités culturelles et créatives. Mais les différentes étapes de la chaîne de valeur ne sauraient exister sans l’intervention d’actifs complémentaires tout aussi nécessaires: les actifs immatériels. Le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie (la DGCIS) et le ministère de la Culture et de la Communication (le DEPS) ont ainsi lancé, dans le cadre du Pipame, une étude prospective, confiée au cabinet AKOYA Consulting, sur la gestion des actifs immatériels dans les industries culturelles et créatives. Cette étude a pour but d’apporter des éclairages sur ces industries en évaluant l’avancée des industries culturelles et créatives dans la gestion de leurs actifs immatériels, en diffusant le sujet du capital immatériel auprès des acteurs de ces secteurs, en évaluant les forces et points d’amélioration potentiels du cadre réglementaire, et enfin en formulant des recommandations à destination des pouvoirs publics et des entreprises afin d’améliorer leur croissance et leur compétitivité. L’étude s’intéresse à trois secteurs représentatifs, l’architecture, le design textile et le jeu vidéo, en extrait les meilleures pratiques, et examine dans quelle mesure elles peuvent être étendues aux autres secteurs des industries culturelles et créatives. (Font: Editor)

1. introduction ; 1.1. Contexte et objectifs ; 1.2. Les trois secteurs étudies ; 1.3. Le concept d’actifs immatériels ; 1.4. Éléments méthodologiques -- 2. La gestion des actifs immatériels dans trois secteurs: 2.1. La gestion des actifs immatériels chez les architectes ; 2.2. La gestion des actifs immatériels chez les designers textiles ; 2.3. La gestion des actifs immatériels chez les créateurs de jeux video -- 3. Enjeux et dispositifs d’appui lies a la gestion des actifs immatériels dans les trois secteurs étudies: 3.1. Enjeux transverses ; 3.2. Enjeux spécifiques des trois secteurs ; 3.3. Dispositifs d’appui au développement des actifs immatériels -- 4. Recommandations: 4.1. Introduction ; 4.2. Promouvoir les ICC en France et a l'international ; 4.3. Ameliorer la formation initiale et faciliter le début de carrière ; 4.4. Soutenir la croissance des ICC par les financements publics et prives ; 4.5. Favoriser la collaboration et les partenariats intra et extra ICC ; 4.6. Accompagner les entreprises des ICC dans leur stratégie ; 4.7. Synthèse des recommandations -- 5. Sigles -- 6. Définitions -- 7. Index des tableaux -- 8. Index des figures -- 9. Liste des personnes consultées dans le cadre de l’etude -- 10. Bibliographie.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Click on an image to view it in the image viewer

Powered by Koha

Iconos diseñados por Freepik desde www.flaticon.com con licencia CC 3.0 BY