La Décentralisation théâtrale / Sous la direction de Robert Abirached

Abirached, Robert [dir.] | Association nationale de recherche et d'action théâtrale en milieu scolaire et universitaire (París).
Publisher: Paris : Association nationale de recherche et d'action théâtrale en milieu scolaire et universitaire, 1992-95Description: 4 v. (173, 229, 244, 233 p.).Series: Cahiers Théâtre/Education: 5, 6, 8, 9; Actes sud-papiers: Summary: Vol. 1. La décentralisation théâtrale est entrée dans l'histoire. Ce qui constitue aujourd'hui la grande majorité de la vie théâtrale française, le réseau des "scènes nationales" comme l'ensemble des compagnies théâtrales indépendantes, a hérité d'un travail ébauché dès la première moitié de ce siècle et dans l'immédiat après-guerre, poursuivi après 1958 avec les "années Malraux", profondément marqué par la rupture de mai 1968. Des universitaires, des historiens et des témoins font revivre, de copeau à Vilar, l’aventure d’un théâtre "allant vers ses publics". Vol. 2. La décentralisation théâtrale est entrée dans l'histoire. Ce qui constitue aujourd'hui la grande majorité de la vie théâtrale française, le réseau des "scènes nationales" comme l'ensemble des compagnies théâtrales indépendantes, a hérité d'un travail ébauché dès la première moitié de ce siècle et dans l'immédiat après-guerre, poursuivi après 1958 avec les "années Malraux", profondément marqué par la rupture de mai 1968. Des universitaires, des historiens et des témoins font revivre, les grandes étapes de cette décentralisation théâtrale: ici la naissance du ministère des Affaires culturelles, l’aventure des maisons de la culture et les nouvelles pratiques des années soixante. Vol. 3. Après le Premier Age de la décentralisation (Cahiers Anrat n° 5), qui fut celui des pionniers, puis au sortir des Années Malraux (Cahiers Anrat n° 6) qui virent la naissance du ministère des Affaires culturelles, l'extension du théâtre public et les premiers pas des maisons de la culture, voici le troisième volume de cette série, entièrement consacré à 1968. En mai 1968, le mouvement étudiant, bientôt suivi par une grande partie des forces sociales, a ébranlé la société française. Le théâtre et l'action culturelle n’échappèrent pas au séisme. Grèves, rencontres de Villeurbanne, occupation du Théâtre de l’Odéon, contestation du Festival d 'Avignon, "supermarché de la culture"... autant d'événements qui firent du printemps 1968 une période marquante de l'histoire de la décentralisation théâtrale. Ils sont ici racontés, analysés el replacés dans leur contexte (avant, pendant et après Mai) par des témoins, des historiens, des universitaires, des acteurs de l'époque. Une chronologie de la période complète ces réflexions, ainsi que la publication du texte de l‘Héritier, spectacle réalisé par le Théâtre de l'Aquarium en mai 1968, resté inédit jusqu'à présent. Vol. 4. Préparée de longue main depuis le début du siècle, amorcée par d’illustres pionniers entre les deux guerres, la décentralisation théâtrale a connu son apogée et est entrée en crise en moins de quinze ans, entre 1959 et 1968 : c'est cette histoire qu'ont racontée les trois premiers volumes de cette série, en ayant recours aux paroles entrecroisées de ses acteurs, de ses témoins et des chercheurs d'aujourd'hui dans diverses disciplines des sciences humaines. Mais voici qu'au sortir de 1968, commence ce que nous avons appelé le Temps des incertitudes, où l'on verra s’accélérer une évolution depuis longtemps entamée et se produire de nouvelles retouches au paysage culturel, à la veille de l'alternance de mai 1981. On décrira donc ici, chemin faisant, les politiques publiques successives, la mue ininterrompue des institutions théâtrales, la montée des compagnies indépendantes, l'affirmation du théâtre pour l'enfance et la jeunesse, la réforme de l'enseignement, l'émergence de pratiques artistiques nouvelles, sous l'influence de la nouvelle génération de metteurs en scène qui a pris le pouvoir. Une importante chronologie complétera, comme les précédents volumes, les réflexions et les récits proposés par une quinzaine d’intervenants, choisis parmi ceux qui ont contribué à forger cette histoire ou qui sont en mesure d’en proposer aujourd'hui une première évaluation. (Font: Editor)
Contents:
Conté: Vol. 1: Le premier age 1945-1958; Vol. 2: Les années Malraux 1959-1968; Vol. 3: 1968, le tournant; Vol. 4: Le temps des incertitudes 1969-1981
Tags from this library: No tags from this library for this title.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Item type Current location Call number Vol info Copy number Status Date due Barcode
Book CERC
ET065 Dec 92-95 VOL. 1 1 Available 1900035516
Book CERC
ET065 Dec 92-95 VOL. 2 1 Available 1900035525
Book CERC
ET065 Dec 92-95 VOL. 3 1 Available 1900035534
Book CERC
ET065 Dec 92-95 VOL. 4 1 Available 1900035543

Conté: Vol. 1: Le premier age 1945-1958; Vol. 2: Les années Malraux 1959-1968; Vol. 3: 1968, le tournant; Vol. 4: Le temps des incertitudes 1969-1981

Vol. 1. La décentralisation théâtrale est entrée dans l'histoire. Ce qui constitue aujourd'hui la grande majorité de la vie théâtrale française, le réseau des "scènes nationales" comme l'ensemble des compagnies théâtrales indépendantes, a hérité d'un travail ébauché dès la première moitié de ce siècle et dans l'immédiat après-guerre, poursuivi après 1958 avec les "années Malraux", profondément marqué par la rupture de mai 1968. Des universitaires, des historiens et des témoins font revivre, de copeau à Vilar, l’aventure d’un théâtre "allant vers ses publics".
Vol. 2. La décentralisation théâtrale est entrée dans l'histoire. Ce qui constitue aujourd'hui la grande majorité de la vie théâtrale française, le réseau des "scènes nationales" comme l'ensemble des compagnies théâtrales indépendantes, a hérité d'un travail ébauché dès la première moitié de ce siècle et dans l'immédiat après-guerre, poursuivi après 1958 avec les "années Malraux", profondément marqué par la rupture de mai 1968. Des universitaires, des historiens et des témoins font revivre, les grandes étapes de cette décentralisation théâtrale: ici la naissance du ministère des Affaires culturelles, l’aventure des maisons de la culture et les nouvelles pratiques des années soixante.
Vol. 3. Après le Premier Age de la décentralisation (Cahiers Anrat n° 5), qui fut celui des pionniers, puis au sortir des Années Malraux (Cahiers Anrat n° 6) qui virent la naissance du ministère des Affaires culturelles, l'extension du théâtre public et les premiers pas des maisons de la culture, voici le troisième volume de cette série, entièrement consacré à 1968. En mai 1968, le mouvement étudiant, bientôt suivi par une grande partie des forces sociales, a ébranlé la société française. Le théâtre et l'action culturelle n’échappèrent pas au séisme. Grèves, rencontres de Villeurbanne, occupation du Théâtre de l’Odéon, contestation du Festival d 'Avignon, "supermarché de la culture"... autant d'événements qui firent du printemps 1968 une période marquante de l'histoire de la décentralisation théâtrale. Ils sont ici racontés, analysés el replacés dans leur contexte (avant, pendant et après Mai) par des témoins, des historiens, des universitaires, des acteurs de l'époque. Une chronologie de la période complète ces réflexions, ainsi que la publication du texte de l‘Héritier, spectacle réalisé par le Théâtre de l'Aquarium en mai 1968, resté inédit jusqu'à présent.
Vol. 4. Préparée de longue main depuis le début du siècle, amorcée par d’illustres pionniers entre les deux guerres, la décentralisation théâtrale a connu son apogée et est entrée en crise en moins de quinze ans, entre 1959 et 1968 : c'est cette histoire qu'ont racontée les trois premiers volumes de cette série, en ayant recours aux paroles entrecroisées de ses acteurs, de ses témoins et des chercheurs d'aujourd'hui dans diverses disciplines des sciences humaines.
Mais voici qu'au sortir de 1968, commence ce que nous avons appelé le Temps des incertitudes, où l'on verra s’accélérer une évolution depuis longtemps entamée et se produire de nouvelles retouches au paysage culturel, à la veille de l'alternance de mai 1981. On décrira donc ici, chemin faisant, les politiques publiques successives, la mue ininterrompue des institutions théâtrales, la montée des compagnies indépendantes, l'affirmation du théâtre pour l'enfance et la jeunesse, la réforme de l'enseignement, l'émergence de pratiques artistiques nouvelles, sous l'influence de la nouvelle génération de metteurs en scène qui a pris le pouvoir.
Une importante chronologie complétera, comme les précédents volumes, les réflexions et les récits proposés par une quinzaine d’intervenants, choisis parmi ceux qui ont contribué à forger cette histoire ou qui sont en mesure d’en proposer aujourd'hui une première évaluation. (Font: Editor)

Vol. 1. Sans amnésie -- Avant-propos -- Introduction -- I. La genèse de la décentralisation: 1. Des premières semailles aux premières réalisations. Les précurseurs : Jacques Copeau et sa famille / Robert Abirached ; 2. Léon Chancerel et sa postérité / Rose-Marie Moudouès ; 3. Le Front populaire, aux sources d'une politique théâtrale publique / Pascal Ory ; 4. Les premiers pas de la décentralisation dans les années Vichy / Serge Added -- II. Naissance et développement des centres dramatiques nationaux: 1. Le théâtre national de la décentralisation (1945-1952) / Jean-Pierre Rioux ; 2. Strasbourg, d'André Clavé a Michel Saint-Denis / Jean-Claude Marrey ; 3. Le Grenier de Toulouse / Maurice Sarrazin ; 4. Naissance et premiers pas du Centre dramatique de l'Ouest / Georges Goubert -- III. La décentralisation et la société française: 1. La Comédie de Saint-Etienne: le répertoire et le public / Danièle Robin ; 2. Public el service public au TNP / Sonia Debeauvais ; 3. Théâtre Populaire, le brechtisme et la décentralisation / Bernard Dort ; 4. Enjeux politiques et sociaux du théâtre populaire / Emile Copfermann -- Annexe. Témoignages et documents: 1. Le théâtre populaire en 1900: un projet mis en concours / Jean-Jacques Fouché ; 2. Témoignage sur Jeune-France / Yves Bonnat ; 3. "Je me souviens" / Gabriel Monnet ; 4. "Je suis candidat à l'Odéon" / Jean Vilar.
Vol. 2. La fin d’un cycle? / Jean-Gabriel Carasso, Jean-Claude Lallias -- Avant-propos / Robert Abirached -- I. Un nouvel interlocuteur : le ministère des Affaires culturelles: 1. Introduction à l'histoire culturelle des années soixante / Pascal Ory ; 2. La création du ministère des Affaires culturelles / Geneviève Poujol ; 3. Les maisons de la culture et le théâtre (1960-1966): des affinités électives au mariage / Philippe Urfalino ; 4. La politique théâtrale de I'Etat de 1959 à 1968 / Guy Brajot -- II. Les maisons de la culture : l'aventure des pionniers: 1. En quelques mois de mai / Gabriel Monnet ; 2. Jo Tréhard et l'invention du TMC / Joël Masson ; 3. D'Aix-en-Provence à Amiens : service public / Philippe Tiry ; Note conjointe : Le mot hideux de province / Jean-Claude Marrey ; 4. La création du TEP / Guy Rétoré -- III. Nouvelles pratiques, nouveaux enjeux: 1. Aubervilliers, un théâtre en banlieue / Gabriel Garran ; 2. Une autre idée de la décentralisation : Roger Planchon / Michel Bataillon ; 3. Le théâtre en changement / Robert Abirached -- Annexes: 1. L'Etat et le théâtre (1944-1968). Chronologie / Danièle Robin ; 2. Discours d'André Malraux prononcé pour l'inauguration de la maison de la culture d'Amiens.
Vol. 3. Les enfants de 68 / Jean-Gabriel Carasso, Jean-Claude Lallias -- Avant-propos / Robert Abirached -- I. Un orage annoncé: 1. L'avant-Mai : une crise rampante / Emile Copfermann ; 2. La culture en débat / Michel Simonot ; 3. Le mouvement étudiant et le théâtre / Jean-Jacques Hocquard ; 4. Un directeur dans la tourmente / Francis Raison -- II. Le théâtre des opérations: 1. La prise de l'Odéon / Marie-Ange Rauch-Lepage ; 2. La réunion de Villeurbanne / Francis Jeanson ; 3. Avignon 68 / Paul Puaux ; Note conjointe: L'imagination n'a pas pris le pouvoir / Jean-Marie Lamblard ; 4. Les acteurs : notes d'un syndicaliste / Robert Sandrey -- III. Les lendemains du rêve: 1. Le triomphe de la raison / Robert Abirached ; 2. Allegro moderato / Jacques Lassalle ; 3. L'insurrection, toujours / Denis Guénoun ; 4. introduction à l'histoire culturelle de l'après-Mai / Pascal Ory -- Annexes: 1. Le théâtre en France en 1968: chronologie / Marie-Ange Rauch-Lepage ; 2. La déclaration de Villeurbanne ; 3. L'Héritier ou les étudiants pipés, texte du Théâtre de l'Aquarium / Bernard Faivre.
Vol. 4. S'inscrire dans l'histoire / Jean-Gabriel Carasso, Jean-Claude Lallias -- Avant-propos / Robert Abirached -- I. Le théâtre public : état des lieux: 1. Paysage d’après tempête / Robert Abirached ; 2. D'un ministre a l'autre, l'action de l'Etat / Guy Brajot ; Note conjointe : La mission de développement culture / René Gachet ; 3. Les progrès du partenariat : les villes entrent en jeu / Guy Saez ; 4. Créateur i animateur / Jean Caune -- II. Vers un autre théâtre : quelques jalons: 1. Le Théâtre national de Strasbourg, laboratoire du théâtre public / Jean-Pierre Vincent ; 2. La réforme du Conservatoire / Jacques Rosner ; 3. Peter Brook : un Anglais à Paris / Georges Banu ; 4. Le Théâtre du Soleil a la Cartoucherie / Laurence Labrouche ; Note conjointe: Entretien avec Ariane Mnouchkine / Jean-Claude Lallias ; 5. Un théâtre ouvert sur la vie / Lucien Attoun -- III. La profession, le public, la société: 1. Le Fonds d'intervention culturelle : un instrument d’innovation encore mal évalué / Augustin Girard ; 2. Le jeune théâtre en quête d'identité / Edith Rappoport ; 3. Les jeunes spectateurs : un nouveau public pour le théâtre / Jean-Gabriel Carasso ; Note conjointe: L’Education nationale entre en scène / Jean-Claude Lallias ; 4. La profession s’organise / Louis Cousseau ; 5. Les partis politiques, nouveaux acteurs culturels / Pascal Ory -- Annexe: L'Etat et le théâtre, 1968-1981 : chronologie / Danièle Robin


There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Click on an image to view it in the image viewer

Powered by Koha

Iconos diseñados por Freepik desde www.flaticon.com con licencia CC 3.0 BY